Avez-vous déjà tenté de lire un oracle dans les pubs « contextuelles » qui s’affichent à côté de votre boîte mail, votre profil Facebook et autres ? Les algorithmes des pubeux ne sont pas encore franchement au point, donc souvent c’est contextuel vite fait… Par exemple, là tout de suite, à côté de mon profil Facebook on me propose d’aller au salon Marie Claire idées, et de trouver un job de VRP pour un mois. Moi qui avais encore quelque espoir de bosser en investissement immobilier, je crois que je vais arrêter de parler de la crise financière sur mon profil !

Parfois ça m’amuse, c’est comme un horoscope, en encore plus cryptique. Et parfois c’est franchement soûlant. Comme la fois où je parlais de ma grand-mère qui s’était fait opérer, et que le sinistre Gmail m’a proposé des « poèmes enterrement grand-mère », quelle délicatesse.

Et puis aujourd’hui, la pub contextuelle a franchi un nouveau seuil. J’ai reçu sur ma boîte mail un message me disant en substance : « bonjour, vous allez vous marier prochainement, donc nous vous proposons nos services photo et vidéo », avec une plaquette PDF détaillant les kitscheries possibles : filmer les enterrements de vie de célibataires, interviewer les amis, filmer les préparatifs, filmer les mariés qui racontent leur rencontre, etc. Sans oublier les reportages photos du mariage, de la mairie jusqu’au bout de la nuit. Mon premier réflexe a été « Delete ».

Non mais sérieusement. Qui sont ces gens, comment ont-ils eu mon adresse et comment osent-ils s’immiscer dans ma vie ? Je ne leur ai rien demandé ! J’ai trouvé leur mail vraiment intrusif, c’est pire qu’un spam parce que ça vient manifestement de gens qui connaissent des choses sur moi, et je ne vois pas par quel moyen légal ils ont pu s’approprier ces informations.

C’est vrai, dans un deuxième temps j’ai fini par ouvrir le mail. Mais je crois bien que, par principe, je ne ferai pas appel à eux. Finalement, c’est ça le plus drôle avec la pub « intelligente » ou « ciblée » : le plus souvent, on ne clique quand même pas. Je crois que les seules fois où j’ai cliqué sur des pubs, c’est quand je cherchais à réserver un hôtel ou un vol, et que, pour le coup, ce n’était pas trop difficile pour les pubs Google de me proposer ce que je cherchais !

Et vous, les pubs et les spams ?

Publicités

« On va se marier »

16 novembre 2008

« On va se marier. »

Nous l’avons annoncé à nos familles et nos amis, ça c’est fait. Nous l’avons dit aussi, quand ça venait dans la conversation, à des gens que nous connaissons moins (au hasard, mes camarades de cours). Dans tous les cas, les réactions sont souvent amusantes :

« Tu nous donnes un coup de vieux, tu sais. » (camarade plus vieux que moi, et qui n’a pas de copine)

« Mais comment tu as fait ? » (copine pleine d’espoir, qui est avec son chéri depuis plusieurs années et s’inquiète qu’elle a dépassé l’âge moyen du mariage dans son pays. Mais toujours pas de demande en mariage…)

« Et juridiquement, si tu romps les fiançailles tu dois rendre la bague, c’est ça ? » (un Sciences po croisé dans une soirée. La réponse est oui si c’est un bijou de famille. Je crois que pour les abandons au pied de l’autel, on peut demander des dommages-intérêts aussi, un juriste pourrait confirmer ?)

« Tu vas voir, je vais te faire un enterrement de jeune fille génial. Non non, n’aie pas peur, rien que je ne voudrais pas qu’on me fasse » (Julie, elle me fait peur !)

« Vous le faites quand ? En hiver ? C’est marrant, pourquoi ? Vous n’avez pas peur qu’il pleuve ? »

« Ah, tu es allée au salon du mariage ! Tu as des photos ? » (copine surexcitée à l’idée de me voir dans une meringue blanche)

« Oh la belle meringue ! Allez, tu essaies ! » (encore Julie, chez Tati Mariages, devant la robe la plus loufoque du magasin. Elle s’est calmée quand elle a vu les robes de demoiselles d’honneur)

et bien sûr ma préférée :

« Mais, euh, ça fait longtemps que vous vous connaissez ? »