« Gâteau tombé »

23 mars 2009

Recherche Google bizarre (et marrante) qui m’a rappelé une histoire arrivée en famille quand j’étais petite : la Fameuse Histoire du Brochet le Dimanche de Pâques ! Le lien avec le mariage est franchement léger, mais bon… je vous raconte ?

Quand j’étais petite, on avait un certain nombre de traditions familiales, et parmi elles, celle de passer le week-end de Pâques avec les cousins de mon père : deux frères, deux soeurs et leur famille respective, qui vivaient tous dans un rayon de 50 km autour de Châteauroux. Nous, nous vivions à Mulhouse, d’où à chaque fois périple sur nationale (puisque les autoroutes en France, c’est comme les trains, réseau en étoile autour de Paris) et bonne bouffe à tous les étages.

Toujours est-il que cette année-là, à Pâques, Jeannot le cousin de mon père a décidé de déroger au pâté de Pâques traditionnel, et de commander à la place un gros brochet farci à son traiteur. Vu la taille de la bête, il demande à mon père de venir l’aider à le chercher chez le traiteur, et ils partent tous les deux dans la CX (ou l’XM, je sais plus).

Arrivée chez le traiteur, le brochet est magnifique et plus gros encore qu’ils ne l’imaginaient, voilà un déjeuner familial exceptionnel qui se profile. Ils se mettent à deux pour le porter. Or en ce temps-là, l’ouverture des portes de voiture à distance n’existait pas, Jeannot et Papa posent donc le plat sur le toit de la voiture pour ouvrir la portière… et là, c’est le drame.

Le plat glisse, tombe dans le caniveau, du côté du brochet bien évidemment. Merde. Papa et Jeannot se regardent, qu’est-ce qu’on fait maintenant ? Hmm, fais voir ça, c’est pas si méchant, le brochet est resté entier…  si on enlève les cailloux ça devrait passer, ils ne s’apercevront de rien…

C’est comme ça qu’on s’est retouvés à manger un beau brochet bien rafistolé, et un peu croustillant aussi…

Donc si la personne qui cherchait « gâteau tombé » a le même problème, elle peut essayer la même technique… (la maison décline toute responsabilité). Et quant à Jeannot, je pense qu’il se marre bien là-haut en repensant à cette histoire…

Publicités