Blogs de mariage

30 mai 2010

Donc j’arrête là le blogging « mariage ». Mais pour ceux qui sont arrivés ici en cherchant un blog sur le mariage, en voilà quelques-uns que j’aime bien où vous pourrez sûrement trouver ce que vous recherchez :

– le plus écolo : le blog du Petit Poison. Le petit poison a, à la base, un blog pas que de mariage, et puis à mesure que son mariage approche (c’est en juillet 2010), elle s’est mise à parler de plus en plus de mariage écolo en général, et du sien en particulier. Elle a plein d’idées de détails super mignons pour la décoration, et en plus, contrairement à moi elle sait coudre, donc elle est en mesure de les mettre en oeuvre !

– le plus simple : Envie de mai. Simple comme dans « pas prise de tête », mais surtout comme dans « simplicité volontaire », sa philosophie (elle vous en parlera mieux que moi). Envie de mai s’est mariée en mai (eh oui) 2010, au cours d’une cérémonie laïque et écolo. Direction son blog pour ceux qui réfléchissent à une cérémonie laïque et veulent un exemple « de la vraie vie » et pas que dans les livres…

– le plus original : Mademoiselle Dentelle. Elle est un peu comme moi, elle s’interroge sur les traditions et les trucs à la mode du mariage, que garder, que jeter. Et fatalement, ça lui donne plein d’idées originales, comme l’arbre-livre d’or (l’arbre d’or ?). Elle blogue aussi, entre autres, sur ses enfants et son nouveau chez-elle.

– le plus inspirant : Jolis mariages. AnnC a non seulement des idées, mais aussi un oeil de lynx pour les tendances, les nouveautés, les accessoires et les associations de couleur. Ses panneaux d’inspiration sauront sûrement vous aider à créer l’ambiance de votre mariage. Photos de vrais mariages (de lectrices) en prime !

– le plus scientifique : Pérégrinations autour du mariage. Quand elle se pose des questions, Mia les pose à ses lecteurs. Et part en chasse pour trouver les réponses. Où trouver des bagues écolo ? Comment bronzer avant un mariage pour éviter les traces de bretelles ? Qu’est-ce qui se cache sous les marques et labels de papiers écolo ? Comment faire durer un mariage ? Instructif et très complet.

– le plus mignon : La mariée aux pieds nus. Un très joli blog, très délicat et plein d’idées, qui me fait un peu penser aux grandes références américaines sur le sujet. Comme AnnC, Nessa (qui vient de se marier) publie parfois des photos de vrais mariages où on aimerait bien être invité !

– le magazine : Mariage so chic. Créé par Isabelle, ce magazine en ligne sur le mariage dépoussière ses homologues papier ! Agréable à lire et plein de conseils pratiques.

En anglais :

– L’incontournable : Style me pretty. Une bulle de mignonitude et d’idées. Pas trop mon style et un peu trop parfait pour être vrai, mais c’est vrai que ça fait rêver.

– Le participatif : A practical wedding. « Weddings. Minus the insanity, plus the marriage », un slogan pareil ça me parle forcément ! Comme en plus son auteur, Meg, est intelligente et féministe, et fait beaucoup participer ses lectrices, c’est toujours très sympa à lire !

– Le « real life » : je ne les connais pas mais j’ai dévoré Cypress and oak, le blog de Jules et son chéri. Jules a une vraie personnalité, beaucoup d’humour et surtout beaucoup d’attention pour les personnes qui l’entourent, ses amis, sa famille. Une anti-Bridezilla !

A vous maintenant ! Quels sont vos blogs préférés sur le mariage ?

Publicités

Il me restait à vous raconter le mariage religieux. Comme on l’avait prévu, il a eu lieu dans une très belle église au centre de Paris, célébré par le prêtre qui s’était chargé de notre préparation. Les gens qu’on aime étaient auprès de nous et nous ont ensuite rejoints pour la soirée dans le restaurant d’un ami, où un buffet a été servi. La cérémonie a été très belle, malgré l’absence de chorale (qui nous a lâché sous prétexte que « préparer la messe du dimanche leur prenait beaucoup de temps », moui, c’est ça…). On s’est bien amusés à la soirée, la formule du buffet a bien convenu à tout le monde, et quand mon nouveau mari et moi avons été fatigués, on est partis en laissant nos amis s’amuser jusqu’à 2 ou 3 heures du matin. Oui, quand je raconte ça, beaucoup de gens ouvrent de grands yeux, mais ça s’est révélé une bonne solution pour ne pas couper court à la fête, ni se sentir obligés de rester tard alors qu’on n’en avait pas envie. Et le lendemain, ma belle-mère a organisé un déjeuner avec nos familles et ses amis à elles. Très différent, très sympa aussi. Le point commun entre les deux : on a super bien mangé !

Mademoiselle Dentelle m’a demandé quelles seraient les choses que je referais, et quelles seraient celles que je ne referais surtout pas. Avec un peu de recul :

– Je referais : laisser mon chéri créer la playlist de la réception sur Spotify et s’assurer que la sono du restau permet un niveau sonore suffisant. C’était parfait, il a de très bons goûts musicaux et je crois que mon apport aurait très minime sur ce point !

– Je ne referais pas : l’engueuler parce que le matin du mariage la playlist n’était pas faite. cf plus haut, il s’en est très bien sorti et j’aurais dû lui faire confiance.

– Je referais : commander une pyramide de macarons chez Pierre Hermé pour la réception. On en rêvait, on avait peur du prix, finalement ça a été délicieux, spectaculaire (une pyramide d’un mètre de haut…) et pas si cher (un peu moins de 8€ par invité, et il en restait !)

Voilà la bête !

– Je referais : louer une étole en fourrure : elle était belle, douce, et elle m’a tenu bien chaud ! En même temps c’était une semaine avant la première vague de froid de l’hiver, ça aide.

– Je ne referais pas : accepter que ma nouvelle boîte m’envoie en formation en Bretagne pour 2 semaines… la semaine avant et la semaine après le mariage ! Ils ne m’ont même pas payé l’avion pour rentrer. Je vous laisse imaginer mon état d’esprit quand je suis retournée à Orly le lendemain du mariage… 😦

– Je referais : remplacer les dragées par des cyclamens en pot, qui ont servi à la fois de décoration et de cadeau. Et accepter l’aide que m’ont gentiment proposée plusieurs copines et ma mère pour les envelopper chacun de toile de jute et d’un ruban.

– Je referais : notre choix de lectures et de chants pour la messe.

– Je ne referais pas : traverser Paris en voiture un samedi deux semaines avant Noël. On a vraiment failli se mettre en retard !

– Je referais : la soirée détendue avec nos amis et le déjeuner plus sophistiqué avec la famille et les amis des parents. Parfois, quand des groupes de gens ont des attentes différentes, c’est mieux de segmenter les festivités pour que tout le monde soit content.

Hmm, quoi d’autre… Je referais évidemment le choix du mari. Il est parfait ❤

Merci à nos témoins qui nous ont soutenus et aidés. Merci à nos parents. Merci à nos familles, nos amis, au père de C. qui nous a préparés au mariage, et à Dieu qui nous a permis de nous trouver.

Merci aux lecteurs et lectrices de ce blog. Vous êtes cool et j’ai été très heureuse de vous rencontrer ! On tourne une page, je ne vais pas continuer « Comment se marier quand on est con et pleurnichard ». Mais comme j’ai toujours pensé que c’était le marriage qui comptait et pas le wedding, vous pouvez venir voir « Comment vivre marié quand on est con et pleurnichard« . Rythme de billets non garanti, contenu assez différent d’ici.

Sinon, pour ceux arrivés ici en quête d’infos et d’idées sur le mariage, un prochain (dernier) billet à venir contiendra les liens vers mes blogs de mariage préférés. Vous devriez y trouver votre bonheur !

Et en ce 14 mai, une pensée pour Envie de Mai et l’Homme qui danse, qui se marient demain. Beaucoup de bonheur à vous deux !