L’histoire de la robe, des seins et de la vendeuse

27 août 2009

Qu’ont en commun toutes les robes de mariée ci-dessous ?

Robe Clément, Delphine Manivet. Photo 1001 Mariages

Robe Clément, Delphine Manivet.

Robe Sacha, Delphine Manivet aussi. Photo 1001 Mariages

Robe Sacha, Delphine Manivet aussi.

Robe Marie Laporte

Robe Marie Laporte

Robe Mae, Max Chaoul

Robe Mae, Max Chaoul

Oui, ce sont des robes de créateur. Mais ce n’est pas seulement ça…

Elles sont parfaitement impossibles à porter pour quiconque a des seins.

Alors évidemment, comme c’est mon cas, j’ai passé mon chemin. Je tiens à porter un soutien-gorge pour mon mariage quand même.

Mais ce n’est pas si facile… Même les modèles moins extrêmes sont souvent sans manches ni bretelles, et munis à la place, soit d’un corset — euh, je vais m’abstenir, sinon l’effet Mme de Pompadour avec des seins comme des obus est garanti — soit d’un bustier.

La robe que j’ai choisie est géniale sur beaucoup de points sauf celui-ci…

Comme dans la vraie vie je ne porte pas de bustier, et que de toute façon je voulais acheter de nouveaux sous-vêtements pour le mariage, me voilà dans une boutique de lingerie…

J’ai fréquenté pendant des années la boutique d’une amie de ma mère, super sympa, qui en plus me faisait des réductions très intéressantes. Mais maintenant que je vis à 500km, ce n’est pas très pratique…

Ma future belle-mère m’emmène donc dans une boutique près de chez elle. Je me retrouve à expliquer à la vendeuse que voilà, je cherche un soutien-gorge à bretelles amovibles, plutôt blanc, que c’est pour porter sous une robe de mariée bustier. Je lui donne ma taille mais j’ai comme l’impression qu’elle ne me croit pas.

– Vous avez de la chance que j’aie encore quelque chose dans votre taille. Tenez, c’est le seul que j’ai.

J’aurais préféré avoir un petit peu de choix, mais bon, d’accord, voyons ça. La bête est plutôt jolie. Je l’enfile, me regarde dans le miroir. Moui, c’est pas ça. Qui dit soutien-gorge sans bretelles dit coques, et je n’aime pas vraiment ça. Et en fait, il est un peu trop petit à droite.

La vendeuse vient voir, et là il se passe une chose très étrange : en général, les vendeuses de lingerie sont blasées, c’est leur métier et elles ont un oeil professionnel, neutre. Mais elle, elle me scrute, j’ai l’impression d’être une gamine de douze ans. Et d’avoir des seins énormes, comme quand on avait piscine au collège et que j’étais la grosse vache alors que toutes les autres avaient de petits seins mignons.

– Vous avez un sein beaucoup plus gros que l’autre. C’est le cas chez la plupart des femmes, mais chez vous c’est particulièrement marqué… Vous avez fait quelque chose ?

– Non !

– Je me permets de poser la question parce que chez vous la différence est vraiment très grande, quand on se fait opérer d’un cancer du sein parfois le chirurgien doit enlever un peu…

Elle ne pouvait pas le savoir, mais je venais de passer deux semaines chez mes parents auprès de ma tante mourante. Elle avait été enterrée la veille. Un cancer du sein. J’ai cru que j’allais me mettre à pleurer.

– En tout cas c’est pas du tout le 85D qu’il vous faut. Je vais voir si j’ai la taille au-dessus. 85E ? Est-ce que j’ai seulement ça ? Vous êtes sûre que 90 ce serait pas mieux ? Mais là vous portez quoi comme soutien-gorge ?

C’est un truc joli, noir et rouge avec des fleurs brodées, grande marque française, excellente qualité. Elle s’en empare, l’examine.

– Mais ça ne va pas du tout ça ! 85C, ça doit déborder de partout !

Non connasse. J’ai grossi récemment, et ça s’est surtout mis dans les seins. Ce soutien-gorge est un de ceux d’avant que je peux encore mettre. Elle a voulu vérifier, je l’ai mis. Il me va parfaitement, mais elle ne s’est pas excusée pour autant. Je lui ai expliqué que j’avais grossi surtout des seins, mais j’avais beau aligner les justifications, je continuais à me sentir comme une gamine prise en faute à oser porter des soutien-gorges jolis… Gros seins = sous-vêtements de mamie obligatoires ?

Evidemment ça ne s’est pas arrêté là. Elle avait effectivement un 85E, qui m’allait (E ! argh !).

– Si c’est pour un mariage il vous faut aussi le bas. Vous faites quoi comme taille ?

– 38.

– Vous êtes sûre, pas plutôt 40 ?

OUI je suis sûre !

Pendant tout ce temps ma belle-mère s’était tenue en retrait. Et voilà que la vendeuse, convaincue sans doute que je suis trop idiote pour comprendre que j’achète mes soutien-gorges n’importe comment (en plus d’être un monstre de dissymétrie), commence à lui expliquer, à elle, que vraiment il y a une très grande disproportion entre mes seins, qu’il faut se fonder sur le plus gros sein pour choisir son soutien-gorge, que je ne dois pas acheter de modèles pas chers parce qu’ils sont de mauvaise qualité… Crétine, je n’achète que des grandes marques, d’ailleurs tu l’as bien vu !

– Et donc ils vont se marier ? Il fait quoi votre fils dans la vie ? demande-t-elle à ma belle-mère.

– Il est étudiant à [école connue].

Moi aussi accessoirement, mais la vendeuse ne m’a rien demandé. Et d’enchaîner :

– Ah c’est bien ! Le fils de mon compagnon l’a fait aussi, il était président du BDE, il ne foutait rien mais maintenant il a un bon job à Hong Kong.

Le pire ? J’ai acheté les sous-vêtements en question.

C’est ma meilleure amie qui m’a consolée. Elle connaît bien le problème. Elle tombe toujours sur des vendeuses qui ne peuvent pas comprendre que, quand elle demande un 85F, le 90E ne lui ira pas (oui, ce truc-là, ça ne marche pas à tous les coups). Son entourage lui a conseillé des dizaines de fois de se faire opérer. D’ailleurs, j’adore l’argument du « dans ton cas je suis sûre que ce sera remboursé par la sécu », histoire de bien souligner qu’on est un monstre.

Maintenant, reste à essayer le fameux soutien-gorge avec la robe. J’espère qu’il ira… sinon, sans hésiter, je prends un week-end pour aller chez la copine de ma mère !

Photos : 1001 Mariages

Publicités

15 Réponses to “L’histoire de la robe, des seins et de la vendeuse”

  1. Marie said

    Oui, j’ai décidé d’alterner un article « messe » et un article « seins », ça peut donner des recherches Google tout à fait intéressantes !

  2. pourquoisecompliquerlavie said

    Hihihi pour les recherches Google. 😉

    Pour le reste, je suis désolée, je suis navrée, je vous demande pardon, je n’aurais jamais dû vous emmener là. Normalement, je jure, je ne suis pas sadique !

    Mais elle arrive à caser mes seins dans un soutien gorge et comme vous le savez, de ce point de vue, je suis au moins aussi bien lotie que vous.

    Je suis désolée, je suis navrée, je vous demande pardon, je n’aurais jamais dû vous emmener là.

    • Marie said

      Ne vous inquiétez pas. Je ne vous en veux pas à vous ! Ce n’est pas votre faute !
      Et puis mon objectif premier est atteint : j’ai trouvé un soutien-gorge.

  3. marion said

    (hahaha donc si quelqu’un tape dans Google « film gros seins église » il sera bien dépité, ça promet d’être drôle…)

    Quelle grognasse cette vendeuse, non mais je rêve ! Franchement tu es motivée, je serais repartie sans rien lui acheter faut pas exagérer non plus! Et le coup du « t’as pas de cerveau donc je t’ignore » c’est le pompon…

    Si ça peut te rassurer : j’ai grossi aussi, du coup je rentre maintenant dans du …85B hourra. Et mon sein gauche est plus grand que le droit, va savoir pourquoi. Chacun son désespoir, tu es absolument comme je rêverais d’être : de la poitrine, mais des hanches fines (et oui en dépit de mon petit B, une culotte à moins de 40 je n’essaie même pas). Donc ne t’inquiète pas, tu n’es définitivement pas un monstre de malformation.

    Et les robes de créateurs, taillés sur des mannequins qui ne mangent rien doivent aller à, mettons, trois filles sur cent…

  4. qu’est-ce qu’elles sont prévisibles, ces conseillères lingerie!
    elles nous la font toute, cette reflexion!
    c’est un peu comme la coiffeuse qui nous assuuuuuure qu’il faut absoooooolument des mèches, car sinon on aura le teint terne et ce sera affreux, ou l’esthéticienne qui nous presse d’acheter cette crème à 100€, essentielle pour notre horriiiiiible peau de crocodile au niveau des tibias, et sans laquelle on risquerait de faire fuir notre homme, et allez, de rater notre vie.
    Merde, à la fin. Y’en a marre de ces reflexions.
    Elles voient pas qu’on est des adultes?

    Si tu as finalement acheté ton soutien-gorge, je pense que ce n’est pas à mettre sur le compte de ses talents de vendeuse, en tous cas.

  5. Ceci étant, puisqu’on parle nénés, je pourrai me passer de soutien-gorge, moi. Finalement, ça m’évitera le passage devant le « juge mammaire » de ton magasin.

    • pourquoisecompliquerlavie said

      @Marie, Merci

      @Marine : ou vous faites comme mon associée qui tient absolument à acheter des soutiens-rien!

  6. Julie said

    Cet article m’a principalement donné 3 envies :

    1- Rire. Pour les recherches Google uniquement, hein. Je t’adore, toi, tu sais ?

    2- Aller la voir, cette grognasse, et la faire un peu tourner en bourrique. Histoire de bien rigoler. Parce que, une fois qu’on a bien compris que le problème, c’est les fabricants et le marché, pas nous, ça en devient assez drôle. Du genre : non mais vous n’avez pas ma taille ? Et vous n’êtes même pas capable de deviner exactement ce qu’il me faut ? Mais vous êtes complètement arriérée, dans cette boutique, ma pauvre !
    Bon, ok, il faut qu’elles soient particulièrement exaspérantes, pour que je me mette à ce petit jeu, mais je crois que la tienne le vaut bien.

    3- Au risque de te casser les pieds avec toujours la même idée, faire une réunion de « monstres mammaires » une fois les vendanges finies, aller à la mer etc.

    Mais, sinon, je dois avouer ma frustration quand je vois toutes ces jolies robes (de mariée ou pas), faites pour les filles qui n’ont pas de seins. Comme si on devait choisir entre les seins et les jolies robes. Heureusement que de plus en plus de marques pensent à tout le monde et proposent des sous-vêtements dans toutes les tailles. C’est pas parce qu’on remplit un D qu’on est obligées de mettre des dessous de grand-mère.

    Et, dernier commentaire : pour les corsets, selon le travail de l’artisan et la forme, tu peux éviter cet effet « obus », tout en bénéficiant d’un confort et d’un maintien parfaits. Principal obstacle : ça coûte plus cher que ta robe…

  7. Ma pauvre, 85 « et quelques », taille 38 « ou 40 » mais comment pourrais-tu avoir de gros seins ou être prise pour une grosses vache ? Moi pour faire ça je devrais faire une diète pendant un an !!!! (et je ne suis même pas « grosse ».)
    Bises et bons préparatifs….

  8. Marie said

    Merci à toutes ! Cette histoire a quelques semaines, et j’hésitais à la raconter…

    Marion : Oui, parfaitement, ce n’est pas à nous de nous adapter aux conceptions des créateurs de mode, mais l’inverse !

    Marine : C’est marrant quand même, le concept d’être désagréable et insultant pour vendre quelque chose. Mais apparemment ça marche sur certains. Je me fais aussi avoir par les coiffeurs parfois « comment, vous n’utilisez pas d’après-shampooing !? ». Quant aux seins, le fait d’avoir ta fille a eu une influence sur leur taille ?

    Julie : Alors pour les recherches Google, j’ai eu trois fois « gros seins » pour le moment, mais c’est tout. Aller à la mer ensemble : ouiii ! j’attends des réponses pour des jobs la semaine prochaine, je te tiens au courant.

    Thècle : Grosse vache, c’est juste ce que je pensais au collège. C’est cruel le collège. Et tu as parfaitement raison : nous ne sommes pas grosses, ni les unes ni les autres !

    • pourquoisecompliquerlavie said

      Réponses à toutes : je remplis des E, je suis grosse (48 pour vous donner une idée) mais je m’en fous. Je refuse de me cacher sous des housses que me feraient ressembler à des tentes de camping et si vous allez voir la veste que j’ai photographiée sur mon blog, vous verrez que j’aime et je porte les couleurs !
      Alors vive les femmes qui ne veulent pas se laisser complexer par les magazines (osseuse pour être mince et sinon « portez des vêtements amples, dans des tissus mats – pour ne pas accorcher la lumière – et de couleurs foncées ! etc et des pires)
      N’empèche que si le noir mat nous donnaient une taille 38, ça se saurait et je ne suis pas sure que quand on ressemble à une tente (aussi large que haut – OK on ne voit pas les bourrelets) mais on devient tellement volumineuses qu’on en parait plus grosse par l’espace qu’on occupe.
      Alors MERDE à la presse féminine ! 😉

  9. coldelalune said

    Je partage completement ta vision

    J’ai moi meme le meme probleme quand je vais m’acheter mes slips

    Les vendeuses n’arrivent pas à croire que j’ai un tel équipement

    Par contre,elles n’ont jamais pensé à me faire opérer…

    • Marie said

      Je n’avais pas vu l’adresse mail (ton adresse pro en plus ! tu n’as pas honte !) que tu as donnée avec ton commentaire, je me suis dit « mais quel est ce taré ? »

    • marion said

      tstststs c’est du beau…
      en même temps, un post sur les seins ne pouvait que se terminer par ce genre de com grivois ^^

  10. la_liane said

    ah ce probleme… je connais…
    j’ai meme eu droit a une vendeuse des GL qui m’a tout simplement rit au nez (oui oui rit au nez) quand je lui ai demande ma taille.
    Et elle du croire que j’ etais partie puisque quelques minutes plus tard je l’ai entendu commenter avec sa collegue sur les mefaits de la chirurgie esthetique…..

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :